20200914_140211.jpg

UN PUITS MANUEL

LIEU : Pont Banty à 25km Port Bergé (Boriziny), Ecole primaire publique Tsarahonenana Madagascar, commune Marovantaza, Région Sofia

Réalisation : Septembre 2020

Nombre de puits manuel : 1

Coût du projet : 3981.76€

Participation des bénéficiaires et bénévoles : 300€

 

Madagascar compte parmi les cinq pays où l’accès à l’eau est le plus difficile pour la population. Sur 25 millions d’habitants, 12 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable selon le rapport de l’ONG WaterAid publié le 22 mars 2017. 

Selon l’Unicef, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans est de 6,2% causé notamment par des maladies liées à la consommation d’une eau impropre (diarrhée, dysenterie, bilharziose, choléra, amibiase).

 

OBJECTIF DU PROJET :

L’école primaire publique Tsarahonenana n’a pas de puits et donc pas d’accès à l’eau potable. Ils utilisent l’eau d’un ruisseau pour boire, préparer les repas , laver la vaisselle, le linge et faire leur toilette. L’eau est contaminée étant donné le faible débit du ruisseau, ils sont nombreux à être porteurs de maladies et à en décéder.
 

Dans la continuité de notre mission au sein du village de Pont Banty, notre objectif était de permettre aux élèves de l’école et aux habitants du village d’avoir un accès à l’eau potable.
 

Ce projet faisait partie de nos priorités pour l’année 2020, nous avons fait appel à des sociétés locales afin de faire une étude de terrain, définir le type de forage.

Le choix du type d’ouvrage à réaliser dépend essentiellement de la profondeur de la nappe phréatique, des données hydrogéologiques du terrain, du diamètre, le volume d’eau à collecter chaque jour et du coût de l’opération.

Une analyse de l’eau était donc indispensable.

Le puits est équipée d’une pompe manuelle, d’un sol bétonné et d’une clôture robuste pour empêcher l’accès au zébu.

EAU POTABLE POUR L'ECOLE TSARAHONENANA 

TEMPS DE RÉALISATION : 4 mois

FINANCEMENT DU PROJET : Dons et autofinancement

BÉNÉFICIAIRES : environ 147 bénéficiaires directement ciblés et 870 indirectement par le projet.

Mise en place d’un comité de suivi :

L'Association met en place un comité de suivi pour chaque projet réalisé.

  • Renforcer les compétences du personnel et des élus des communes pour la gestion de l'eau potable et assurer la durabilité du projet.

  • Favoriser un accès équitable à cette ressource pour les populations pauvres, en particulier les femmes et enfants.

  • Mise en place d'un service technique dans le village, afin d’éviter la diminution voir l’arrêt définitif du pompage ou du puisage de l’eau en raison de pannes de fonctionnement.

  • Sensibilisation à la population aux bonnes pratiques d'hygiène.

  • Mise en place d'un Kit d'entretien.

Association DELFINA

Espace Georges Roussillon

22, avenue du Général de Gaulle

94420 Le Plessis Trévise

Please reload

Please reload

Please reload

© 2018 by Idyllemedia - created with Wix.com