Association DELFINA

Espace Georges Roussillon

22, avenue du Général de Gaulle

94420 Le Plessis Trévise

Please reload

Please reload

Please reload

© 2018 by Idyllemedia - created with Wix.com

EXTENSION COLLÈGE

INSTALLATION DE SANITAIRES

LIEU : Madagascar, commune Marovantaza, Région Sofia
(située à 30 km de Port Berger (Boriziny) et à 570 kms de la capitale Antananarivo) 

Projet en 2 phases sur l'année 2020 - 2021

Date provisoire : juin 2020

Temps de réalisation : 65 Jours 

Nombre de bâtiment :

Nombre de classes supplémentaires : 8

Nombre de sanitaire : 6

Nombre de lave-mains : 8

 

BÉNÉFICIAIRES : 729 élèves

 

FINANCEMENT DU PROJET : Appel aux dons, subvention, financeur et autofinancement

 

COÛT TOTAL DU PROJET : 112 857€

CONTRIBUTION DES BÉNÉFICIAIRES ET ASSOCIATION PARENTS D'ÉLÈVE A MADAGASCAR : 10 022€ 

(Mise à disposition du terrain ; personnel bénévole ; équipement des classes table-banc; bibliothèque ; inauguration)

OBJECTIF DU PROJET: Améliorer la qualité de l'enseignement

Dans la continuité de notre mission, l’association poursuit ses actions de développement dans la même commune afin de réaliser des projets continus et d'en faire un village pilote.

Le projet a pour but d’agir sur différent plans d’action, alléger les classes existantes du CEG Marovantaza, qui sont en surcharge, améliorer ainsi l’accès à l’éducation, améliorer la qualité de l’enseignement, re-dynamiser l’espace éducatif.  En effet, 604 élèves de 8 villages avoisinants se rendent chaque jour au collège. Les instituteurs et enfants souffrent des conditions de travail.

 

L’éducation doit être un moteur de développement

L’enseignement que doivent suivre les élèves doit être un enseignement de bonne qualité afin de pouvoir faire face aux exigences du marché de l’emploi.

Tout cela ne pourrait être possible si les conditions d’études de ces derniers ne sont pas améliorées. 

L'accès aux sanitaires

 

L’accès aux sanitaires est également une problématique importante dans l'enceinte de l'établissement, seules 2 latrines pour 729 élèves.

 

DELFINA prend ce problème très au sérieux en équipant les établissements scolaires de "latrines améliorées" et en sensibilisant la population sur son utilisation et les nouveaux comportements à avoir.

 

L’inaccessibilité des sanitaires engendrent des problèmes de santé mais également des risques d’agressions, physiques ou sexuelles, auxquels les femmes et les filles sont confrontées chaque jour. Le simple accès à des toilettes leur permettrait de préserver leur intimité et d’assurer ainsi leur sécurité.  

Présentation du projet :

 

La commune de Marovantaza possède déjà un collège composé de 3 bâtiments et de 8 salles de classe (dont 1 bâtiment en bambou) construites par les parents d'élèves.

Le souhait de la population de Marovantaza est d’avoir 2 infrastructures en dur supplémentaire, afin d’alléger la surcharge des élèves dans les classes, c’est la raison pour laquelle l’Association DELFINA a mené cette étude.

 

L’enseignement que doit suivre les élèves doit être un enseignement de bonne qualité. Tout cela ne pourrait être possible si les conditions d’études de ces derniers ne sont pas améliorées.

Les classes sont actuellement surchargées en moyenne 91 élèves par classe, de 16 enseignants dont 3 sont rémunérés par la FRAM (l'association parents d’élèves). Les années passent et le nombre des élèves augmentent, mais rien n’est fait de la part des pouvoirs publics pour trouver une alternative.

 

Construction 2 bâtiments; 6 sanitaires et de 8 lave-mains :

Il devient urgent de construire de  nouveaux bâtiments scolaires accueillant 6 salles de classes supplémentaires et de 2 salles qui serviraient de bibliothèque, informatique ou labo pour la science naturelle. Le but étant d’une part, de pallier aux insuffisances des bâtiments actuels, et d’autre part, d’améliorer l’enseignement.

La réalisation du présent projet permettra d’obtenir les résultats suivants :

 

  • 2 bâtiments composé de 4 salles de classes supplémentaires chacune soit 8 salles dont 2 salles qui serviront de bibliothèque / salle informatique 

  • Réduction des effectifs par classe de 91 à 45 élèves par classe en moyenne

  • Amélioration de la qualité de l’enseignement

  • Diminution de l’échec ou abandon scolaire

  • Augmentation de la réussite scolaire

L'installation de 6 sanitaires améliorées supplémentaires et de 8 lave-mains, permettrait de préserver leur intimité et d’assurer ainsi leur sécurité.

Les enfants de la commune de Marovantaza et des villages avoisinants sur un périmètre de 10 km bénéficieront du présent projet.​​